Race, origine ethnique et religion

Nous devons parler plus fort que ceux et celles qui font les manchettes à cause de leurs actes haineux. Nous devons dénoncer tous les actes d’intolérance aussi anodins soient-ils, parce que même les actes anodins incitent à la haine et à la colère qui mèenent à des conséquences désastreuses. Notre diversité est notre plus grande force

Les faits incontournables : 

La haine et l'intolérance n'ont pas leur place au Canada, une nation où toutes les religions, toutes les croyances, et toutes les cultures sont respectées. Chaque personne au Canada a le droit de vivre sans crainte de discrimination, de violence ou d'exclusion en raison de sa race, de son origine ethnique ou de sa foi.

Du nombre total de plaintes de discrimination déposées auprès de la Commission en 2016, 25 % étaient liées à la race, la couleur, l’origine nationale ou ethnique et, la religion

Source : CCDP

Dans l’ensemble, plus de 48 % des crimes haineux déclarés à la police en 2015 avaient été motivés par la haine d’une race ou de l’origine ethnique

Source

Les crimes visant les Noirs sont demeurés le type le plus répandu de crimes haineux motivés par la race ou l’origine ethnique (17 % des crimes haineux en 2015

Source

Les crimes déclarés qui étaient motivés par la haine de la population musulmane ont augmenté de 61 % en 2015

Source

81 ¢

Les Canadiens de race noire gagnent 19 % de moins que les Blancs

Source

3 x

Les hommes noirs vivant à Toronto sont trois fois plus susceptibles d’être arrêtés pour vérification d’identité par la police

Source

40 %

Environ 40 % des employeurs sont plus susceptibles d’accorder une entrevue à une personne à la recherche d’un emploi dont le nom est à consonance anglaise qu’à d’autres personnes dont le niveau d’éducation, de compétences et d’expérience est identitque

Source